Les Uhlans

,uhlans.jpg

 

récit de Victor BONNART recueilli par J.P. DELORY

 

   " Tu vois me dit-il , pendant la guerre 14-18 , les Allemands jusqu’où ils sont venus ! eh bien à Picquigny ! "

Et il me raconte .... " j'étais gosse, et un jour ( certainement début Septembre 1914 ) une information circule à Picquigny comme une traînée de poudre : " les Allemands ! y z’arrivent ! ! ! "

Les gens affolés se cachent , fuient , montent dans les champs ; nous on est monté sur le «  jardin Mahieu   (hauteur qui domine la cavée d’Airaines et la rue St Pierre ) , et ils sont arrivés !

C’était des cavaliers , les " Uhlans "  , les fameux lanciers de l’armée Allemande ( l’armée Française avait ses " Dragons "  , corps d’élite )

C'était une escouade d'une quinzaine de cavaliers, ils étaient impressionnants par leur grande taille . Ils ont traversé Picquigny et se sont arrêtés au carrefour de la rue d’Airaines et de la rue de St Pierre . Ils ont observés , puis ils sont repartis ".

Ce fut probablement l’avance extrême de l’armée allemande dans la Somme .

    ( A cette époque Amiens a été occupée quelques jours par les Allemands  ) .

 

Allemands amiens

 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 20/05/2015