La découverte d'un méreau du XV ème siècle

 

Mr COLAS, nancéen, de passage à Picquigny en camping-car, amateur d'histoire et chercheur à l'occasion, nous fait part de sa trouvaille.

Prospectant dans un champ à l'aide d'un détecteur de métaux au lieu-dit " la valléette " à Picquigny, il a trouvé entre autres balles , vestIges de guerre, métaux divers, cette pièce très ancienne qui est en fait un méreau.

Pi ce 1

Pi 1

 

 

 

 

 

 

 

 

                                             pièce en plomb d'un diamètre de 2 cm, son poids est de 3,1 gr.

 

Mr Jacques LABROT spécialiste en monnaies anciennes nous a donné cette intéressante description :

 .........c'est un méreau en plomb, de carnaval ou des fêtes folles, pour l'Evèque des Innocents et des fous.  Période fin XV ème à milieu du XVI ème siècle.  Les plus connus ont été fabriqués à Amiens, mais il y en avait dans de nombreuses villes.

Durant les cycles des fêtes folles de fin d'année, les clercs des églises élisaient un évèque des Innocents, un pape des Fous, un abbé des Sots, etc...qui faisait fabriquer ( comme les souverains leurs pièces d'or ) sa monnaie de plomb pour distribuer durant la fête à la population.  Ces plombs de fête donnaient droit à des consommation grauites de denrées, gâteaux, voire " filles-folles ",  dépenses pré-payées auprés des commerçants par le roi de la fête que l'on choisissait de préférence trés riche avant de l'élire.  Certains piégés par cette tradition se voyaient ruinés sous les dépenses auxquelles ils ne pouvaient pas se dérober sous peine d'être rejetés de tous...........

 

 

analyse méreau

 

Ce méreau a été certainement fabriqué à l'Abbaye du Gard

 

 

 

Commentaires (1)

colas
  • 1. colas | 27/04/2014
Je suis trés heureux d'avoir pus participé à l'histoire de votre ville par cette trouvaille
Bravo pour ce site et bonne continuation

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 17/02/2015