La guerre de Cent ans, le traité de paix à Picquigny

1475, la paix de Picquigny

                                           

                                                                Quelques protagonistes de la guerre de Cent ans

                            Philipe le bel          Edouard III              Philippe VI             Henri VI             Charles VII            Edouard IV        Louis XI         Ch.leTéméraire

                 Philippe le bel    800px king edward iii from npg    Philippe vi  Henryviengland Portrait de charles vii Edouard4 1   Louis xi 3    Charle le temeraire 1

 

 

1475 est à mettre en valeur, au détriment de 1453, année de la bataille de Castillon et de la prise de Bordeaux que l'on présente parfois comme la fin de la guerre de Cent ans.

Ce traité est important puisqu'il met définitivement fin à ce conflit qu'on a appelé la guerre de Cent ans. Cette guerre a duré de 1340 à 1475 soit 135 ans. Les escarmouches, la guérilla et les véritables batailles ont au total en fait duré une bonne trentaine d'années. Le climat d'insécurité continuel a eu une importance psychologique qui a contribué à la dévastation de notre pays par l'abandon des villages toujours pillés.

Les raisons du conflit

" Souverains chez eux , vassaux chez les autres "

Cela concerne le fait que des rois d'Angleterre aient été souverains chez eux, mais qu'ils devaient en même temps obéir à des souverains Français à cause des terres qu'ils possédaient en France d'où bien des obligations. Guillaume le conquérant a connu ce type de situation de Suzerain-Vassal .

Etre roi d'Angleterre et en même temps Seigneur d'une province en France ne devait pas être de tout repos. Il est dèja bien difficile de gouverner un pays, en gouverner deux ne doit pas être une sinécure, surtout quand ils sont éloignés et en plus séparés par une mer. La traversée de la Manche à cette époque était une entreprise ardue, il fallait des vents favorables. Et parfois devoir passer chez les autres ne pouvait qu'engendrer des problèmes

En 1328, Edouard III roi d'Angleterre et Seigneur d'Aquitaine, donc vassal du roi de France, par cette possession était bien embarrassé car il devait lui rendre " l'Hommage " . Sans cela, accusé de félonie son duché serait attaqué. Il devait choisir entre l'Hommage-Lige, le plus humiliant , il se présentait devant le roi de France, plaçait ses mains dans celles du roi, et lui donnait un " baiser de bouche ", ou choisir l'hommage simple au cours duquel il se présentait en armes, avec sa couronne et prononçait un texte banal, mis au point au préalable par les légistes, après des discussions interminables. Son hommage le dispensait de la contribution à l'Ost ( armée royale ) en cas de guerre.

Les conceptions étaient différentes concernant l'héritage de la couronne royale entre anglais et français, la loi salique s'appliquait en France. Edouard III ROI d'Angleterre depuis 1327, revendique en 1328 la couronne de France, étant le seul Capétien direct, petit fils de Philippe IV le Bel par sa mère. On lui refuse, c'est un Valois Philippe VI qui  est choisi. Ce fut le principal motif qui déclencha cette " guerre de 100 ans ".

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×