L' île de la trève

 

      Réflexions sur :

 

       L’Ile de la Trêve , lieu historique du pays , une île sur la Somme dit-on , je vois plutôt cet espace entouré à une certaine époque par deux bras de la Somme .

        Les îles actuelles sont l’île de la Catiche et l’île des 4 moulins , plus ou moins artificielles , des bras d’eau ayant été aménagés pour  faire tourner les moulins à aubes. . 

        Coté Catiche un cours d’eau appelé "la rivière du moulin à huile "passait à travers l’usine Bernheim ( le tissage ) , faisant fonctionner un moulin .

      . Sur l'autre île on a installé au début du 20ème siècle une usine hydro-électrique qui alimentait la ville en électricité ( Picquigny fut un des premiers villages a utiliser l'électricité ), d'autres roues à aubes faisaient tourner d'autres moulins d'où l'île des 4 moulins. Ces bras de la Somme naturels ou créés ont " fluctués"  au cours des temps .

        La grande île est l’espace entre la vieille Somme dont le cours n'a pas changé, et un bras de Somme disparu  appelé la rivière du vieux moulin  traversée par le pont « forain ?" , on lit ailleurs " foirin " . Un plan ancien représente ce cours d’eau , partie amont en eau et partie aval en pointillé donc rebouché . L’itinéraire de ce bras de Somme ressemblait un peu au canal ( qui n’existait pas , il faut voir à la place des marais ) , il passait sensiblement devant la Gare et la voie ferrée ( qui n’existaient pas non plus naturellement ), un creux significatif apparaît encore dans le terrain derrière le mur;  il rejoignait la vieille Somme par trois sorties . En 1411 on appelait ce cours d'eau la sommelle et on y a construit un pont levis .

        Ce pourrait être en ce lieu ( sur une île de la Somme, au lieu-dit les 3 cornets ) qu'a eu lieu l’assassinat en 942 de Guillaume Longue Epée 2ème Duc de Normandie par Arnould Comte de Flandre, ce fut au cours d’une entrevue entre ces deux Seigneurs qui avaient un grave différent. Cause principale, Guillaume avait pris le parti d' Héloin comte de Montreuil contre Arnould . Ils sont venus avec leur armée, l’une au Nord rive droite, l’autre au Sud rive gauche. L’île à mon avis devait être assez grande pour que la réunion des deux délégations puisse s’y dérouler à l’abri des flèches, lances ou autres projectiles. Les hommes d’Arnould ont trucidé Guillaume par surprise et se sont échappé sans dommages . Il n'y avait pas de pont à cette époque, la traversée se faisait en barque.

        Quant au fameux Traité de Picquigny il s'est conclu le 29 août 1475 à 4 heures après diné ( 16 h de l' après-midi ), les participants se sont rencontrés sur un pont (sûrement au même endroit que le pont actuel, la rivière y est moins large et les berges sont solides ), les Rois Louis XI et Edouard IV d’Angleterre étaient séparés par une forte grille, et l’accolade s’est donnée à travers les barreaux .Cela démontre la méfiance réciproque qui régnait à l’époque ; ils avaient certainement le souvenir de la funeste entrevue décrite précédemment  .  

( pour la petite histoire: Louis avait déplacé prés de 60 000 hommes d' armes qui ont campé dans un champ au-dessus de la ville , de son côté Edouard était accompagné par 30 000 hommes qui ont séjourné au-dessus de La Chaussée )

 

 

   

à gauche vers la catiche la rivière du moulin à huile, au milieu la vieille Somme, à droite la rivière de la centrale électrique, on aperçoit le barrage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (1)

Lemaire Pierrette
  • 1. Lemaire Pierrette | 10/02/2012
Un grand merci pour ce site si bien documenté et de ce fait, passionnant. La partie médiévale m'intéresse énormément et je vous remercie de l'avoir agrémentée de musique. Mention spéciale pour avoir planté le décors géographique " d'avant" notre époque qui permet de rejoindre l'histoire et ses évènements dans leur cadre.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 30/08/2018