Les Pâques des enfants

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        Un article dans le Courrier Picard relate la course aux oeufs de Pâques 2008 à Picquigny. L’auteur déclare que ce ramassage des oeufs (destiné aux enfants) se pratique depuis 7 ans ! Grande est ma surprise quand on sait que cela existe depuis 1978, et qu’il n’y a pas eu d’interruption à ma connaissance .

        C'est à cette époque que la commission des fêtes de la Mairie dont je faisais partie a eu l’idée de créer une réjouissance à l’occasion de Pâques pour tous les enfants du village, en instaurant un jeu qui consistait à chercher des oeufs que nous avons intitulé « la course aux oeufs de Pâques » .

        ( A l’époque nous ne connaissions que le ramassage des oeufs de Pâques chez nous, dans le jardin ou la cour, le jour de Pâques. "Oeufs déposés par les cloches à leur retour de Rome"  à l’intention des enfants )

        Ce jeu nous le préparions de cette façon : tout d’abord acquisition de plusieurs centaines d’oeufs de poules, puis les membres de la commission des fêtes et des aides les faisaient cuire dur, les oeufs étaient ensuite décorés, soit peints, soit simplement teintés dans du marc de café ou autre .

         Le jour de la course (souvent la veille de Pâques) qui se déroulait dans la pâture de la guinguette, (aimablement prêtée par Jules Delporte), nous disposions les oeufs dans tout le terrain .Une surveillance devait être effectuée jusqu’à l’heure du départ, et à l’heure indiquée la porte était ouverte à une multitude d’enfants piaffant d’impatience , qui s’élançaient telle une nuée d’oiseaux, munis d’un sac ,avec l’espoir de le remplir . Sur le côté un espace était réservé aux petits des classes maternelles et enfantines que nous "drivions" un peu aidés par quelques parents .

        Pendant un bon bout de temps, chaque pouce de terrain était visité et quand il ne restait plus rien, les enfants avant de partir passaient à la fourgonnette de la Mairie et chacun recevait quelques friandises de Pâques ou autres oeufs en chocolat ou en sucre .

Tout cela se déroulait avec une petite foule de spectateurs amusés qui observaient sagement derrière la clôture .

        Je crois bien que nous avons innové dans ce domaine , et imités par les communes environnantes dans ce qui est devenu une tradition .

 

        une page du Courrier Picard dans les premières années

 

 

photos du Courrier Picard

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (1)

loeuillet  jerome
  • 1. loeuillet jerome | 17/09/2011
bonjour
je suis tres hemu de voir ces photos qui me rapelle ma jeunesse malgré que je n ai que (38ans) picquigny me manque un peut continué c est trop bien!!!!! moi je vie en bretagne et je visite souvent le site de picquigny

loeuillet jerome

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 04/12/2017