Le choléra à Picquigny

Dscf0971

Merci à Mr Jean Rousseau qui nous a présenté ces plaques de pierre qui viennent du passé

Une première pierre gravée d'une date qui indique l'année " 1866 , l'année du choléra " ,

elle est accompagnée d'une autre pierre de même conception gravée du mot " BIZET ".

Mr Rousseau détenteur de ces pierres les tient de son oncle Mr Joseph Rambure. 

Comme on sait Mr Rambure a repris au 20ème siècle la grande scierie chemin du halage, devenue ensuite une grosse menuiserie ( voir rubrique: D'autres activités économiques ). Cette usine comportrait une grande cheminée haute de 45 mètres qui avait la particularité d'être exagonale. C'est donc en démolissant cette cheminée qui n'avait plus d'utilité qu'il a récupéré et conservé ces pierres.

 

Chemin

Les plaques de pierre étaient scellées sur la cheminée et indiquaient, l'une 1866 l'année de sa construction assortie du commentaire : A-N-E DU CHOLERA ( année qui a marqué les esprits puisque une grande épidémie de choléra a eu lieu faisant de nombreuses victimes) .  L'autre porte l'inscription BIZET  qui mentionne  le constructeur.

Dscf0974

 

 Dscf0976 1

 

 

 

 

 

 

Il faut rappeler qu'au 19ème siècle le choléra a sévi dans notre région et n'a pas épargné Picquigny qui a été touché à 3 reprises par cette épidémie.

C'est en 1832 qu'est apparu le choléra dans la Somme. Beaucoup de communes sont touchées.

En 1849, à partir du 17 mai, le choléra réapparait à Picquigny faisant beaucoup de victimes ainsi qu'à La Chaussée Tirancourt. Les moines Trappistent de l'Abbaye du Gard soignaient et secouraient les malades, soulageant le médecin de Picquigny débordé, qui a bout de force succombera à cette maladie dans les bras du père Athanase moine Trappiste ( le père Athanase était le père prieur de l'Abbaye )

En 1866, nouvelle grosse épidémie de choléra à Picquigny, 55 personnes en décéderont .  Belloy est touchée, il y aura 8 décès à La Chaussée. On sait que Arsène LOGNON ( qui fut maire en 1896 ) le grand-père de Mr Rambure avait aidé à soigner les malades alités à l'hospice.

 

 

                                                                      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

Le choléra est une maladie infectieuse épidémique trés contagieuse, caractérisée par des diarrhées brutales et abondantes       ( gastro-entérite ), ainsi que des vomissements.

Elle mène à une trés sévère déshydratation.

A cette époque, en l'absence de traitement efficace, elle menait à la mort dans plus de 50 % des cas, mort qui survenait de quelques heures à 3 jours.

 

 

 

   
                                                              

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×